17
Oct-2017

Norvège – septembre 2017 / épisode 1 Retour

Voyage  
  • Norway01
  • Norway02
  • Norway03
  • Norway04
  • Norway05
  • Norway06
  • Norway07
  • Norway08
  • Norway09
  • Norway10
  • Norway11
  • Norway12
  • Norway13
  • Norway14
  • Norway15
  • Norway16
  • Norway17
  • Norway18
  • Norway19
  • Norway20
  • Norway21
  • Norway22
  • Norway23
  • Norway24
  • Norway25
  • Norway26
  • Norway27
  • Norway28
  • Norway29
  • Norway29bis
  • Norway30
  • Norway31
  • Norway32
  • Norway33
  • Norway34
  • Norway35
  • Norway36
  • Norway37
  • Norway38
  • Norway39
  • Norway40
  • Norway01
  • Norway02
  • Norway03
  • Norway04
  • Norway05
  • Norway06
  • Norway07
  • Norway08
  • Norway09
  • Norway10
  • Norway11
  • Norway12
  • Norway13
  • Norway14
  • Norway15
  • Norway16
  • Norway17
  • Norway18
  • Norway19
  • Norway20
  • Norway21
  • Norway22
  • Norway23
  • Norway24
  • Norway25
  • Norway26
  • Norway27
  • Norway28
  • Norway29
  • Norway29bis
  • Norway30
  • Norway31
  • Norway32
  • Norway33
  • Norway34
  • Norway35
  • Norway36
  • Norway37
  • Norway38
  • Norway39
  • Norway40

jotunheimen

Partir de chez soi un beau matin… Traverser toute la France, l’Allemagne et le Danemark jusqu’à Copenhague… Franchir le pont de l’Øresund sur la mer Baltique pour rejoindre Malmö… Remonter toute la côte ouest de la Suède, dépasser Oslo et venir se perdre sur les hauts plateaux arctiques norvégiens. Depuis Toulouse, un peu plus de 3 jours sont nécessaires à un tel périple. Plutôt grisant quand on aime conduire et qu’on dispose d’un mois entier devant soi. Immersion immédiate dans le très populaire parc national de Jotunheimen. La « Montagne des Géants » porte bien son nom : plateaux immenses, lacs à gogo (des petits, des moyens, des grands), toundra à perte de vue… Loin des sites touristiques à la mode, nous profitons d’un généreux soleil (si rare dans ces contrées) pour nous extasier devant le décor surréaliste et ultra graphique du delta de la rivière Leirungsåe. Le beau temps continue ? Qu’à cela ne tienne, nous nous payons le luxe de gravir un sommet anonyme en traversant le glacier de Smørstabbrean et son labyrinthe de crevasses. Au bout d’une semaine, c’est avec plaisir que nous retrouvons la quiétude des sous-bois tapissés de lichens. Les cèpes y sont plus nombreux que les rennes ou les élans. Quand elles ne sont pas rouges les hytte (cabanes) prennent des allures de chalets suisses ou de cabanes de trappeurs. On y poserait bien ses valises pour y recommencer une nouvelle vie…

Nous suivre vers l’Épisode 2.

0

 Aimer / 0 Commentaires

Archives

> <
Jan Fev Mar Avr Mai Jui Jui Aou Sep Oct Nov Dec
Jan Fev Mar Avr Mai Jui Jui Aou Sep Oct Nov Dec
Jan Fev Mar Avr Mai Jui Jui Aou Sep Oct Nov Dec
Jan Fev Mar Avr Mai Jui Jui Aou Sep Oct Nov Dec