01
Avr-2017

Norvège – 18 février au 5 mars 2017 / épisode 3 Retour

Voyage  
  • Norv77
  • Norv78
  • Norv79
  • Norv80
  • Norv81
  • Norv82
  • Norv83
  • Norv84
  • Norv85
  • Norv86
  • Norv87
  • Norv88
  • Norv89
  • Norv90
  • Norv91
  • Norv92
  • Norv93
  • Norv94
  • Norv95
  • Norv96
  • Norv97
  • Norv98
  • Norv99
  • Norv100
  • Norv101
  • Norv102
  • Norv103
  • Norv104
  • Norv105
  • Norv106
  • Norv107
  • Norv108
  • Norv109
  • Norv110
  • Norv111
  • Norv112
  • Norv113
  • Norv114
  • Norv115
  • Norv116
  • Norv117
  • Norv118
  • Norv119
  • Norv77
  • Norv78
  • Norv79
  • Norv80
  • Norv81
  • Norv82
  • Norv83
  • Norv84
  • Norv85
  • Norv86
  • Norv87
  • Norv88
  • Norv89
  • Norv90
  • Norv91
  • Norv92
  • Norv93
  • Norv94
  • Norv95
  • Norv96
  • Norv97
  • Norv98
  • Norv99
  • Norv100
  • Norv101
  • Norv102
  • Norv103
  • Norv104
  • Norv105
  • Norv106
  • Norv107
  • Norv108
  • Norv109
  • Norv110
  • Norv111
  • Norv112
  • Norv113
  • Norv114
  • Norv115
  • Norv116
  • Norv117
  • Norv118
  • Norv119

AURORES BOREALES

C’est sur la plus petite île des Lofoten, Gimsøy, que se poursuivent nos aventures nordiques. Nous ne le savons pas encore mais ces quelques jours et cette région vont s’avérer, de loin, les plus fantastiques du séjour. Perdu au coeur d’un petit cirque montagneux, royaume du lièvre arctique, un incroyable chalet 5 étoiles fera office de camp de base. L’ascension du Nordheia (599 m) constitue le premier temps fort : ici, les courbes et pentes se font plus douces et donc plus propices au ski de randonnée. Au sommet, le panorama sur les toutes proches îles Vestarålen prend une dimension réellement magique. Il n’y a pas meilleur belvédère pour observer le caractère insulaire de la Norvège. Second temps fort, et pas des moindres, l’incroyable show arctique que nous allons avoir la chance d’observer durant trois quart d’heure le second soir de notre arrivée. Même si la bière et le pastis coulent à flots (et oui, les montagnards, ça picolent) nous n’avons pas la berlue : un immense faisceau incandescent vient illuminer le ciel d’un vert fluorescent avant l’explosion finale. Il ne manque plus que Jean Michel Jarre, ou mieux, le Patron Johnny, pour sonoriser ce fascinant phénomène lumineux provoqués par les éruptions et les vents solaires. Troisième et dernier temps fort, l’ascension du Svartinden (736 m) et la descente de son immense pale au soleil couchant, sur une neige de cinéma.

Le retour sur Bodø, d’abord en ferry puis en voiture par l’intérieur des terres, sous des températures avoisinants les -20° (et les aurores désormais quotidiennes), sera l’occasion de découvrir encore de somptueux paysages et d’incroyables meringues glacées. Et que dire du survol de l’immense calotte glacière du Svartisen… L’appel du Grand Nord se fait entendre et mûrissent déjà dans nos têtes de futurs projets.

Revenir à l’Episode 1.

0

 Aimer / 0 Commentaires

Archives

> <
Jan Fev Mar Avr Mai Jui Jui Aou Sep Oct Nov Dec
Jan Fev Mar Avr Mai Jui Jui Aou Sep Oct Nov Dec
Jan Fev Mar Avr Mai Jui Jui Aou Sep Oct Nov Dec
Jan Fev Mar Avr Mai Jui Jui Aou Sep Oct Nov Dec